Coups de coeur

  • Ni poupées, ni super-héros, on est des super-égaux reprend les albums On n'est pas des poupées et On n'est pas des super-héros . Il répond avec humour, et sans tourner autour du pot, à des questions clés : comment être soi-même et pas ce que les autres voudraient que l'on soit ?
    Comment grandir en s'a ranchissant des stéréotypes de genre ? Et une fois que l'on a déconstruit, que reconstruira-t-on ?

  • Avoir ses « ourses », ses « ragnagnas », ses « coquelicots » ou « l'Armée rouge dans sa culotte »... : quelle que soit la façon dont on l'appelle, ce phénomène naturel qui consiste, pour les femmes, à perdre un peu de sang tous les mois (sans en mourir !) reste un tabou dans toutes les sociétés.
    Pour en finir avec cette injustice, Élise Thiébaut nous propose d'explorer les dessous des règles : elle nous fait découvrir les secrets de l'ovocyte kamikaze, l'histoire étonnante des protections périodiques, les mythes et superstitions véhiculés notamment par les religions... Et bien d'autres choses encore sur ce fluide qui, selon les dernières avancées de la science, pourrait bien nous sauver la vie.
    Alors, l'heure est-elle venue de changer les règles ? La révolution menstruelle, en tout cas, est en marche. Et ce sera la première au monde à être à la fois sanglante et pacifique.

  • Un conte moderne, à la fois sombre et lumineux, sur la quête de liberté d'un loup au coeur d'or.

    Le docteur Caboche détient la formule qui transforme la fourrure de ses loups en toison d'or... Il les élève dans un vaste hangar cerné de barbelés, dans lequel on ne vit pas vraiment : on est compté, enregistré, répertorié, tondu. On n'est qu'un numéro. C'est ici que naît 730.

    Un matin, une hirondelle entre dans le bâtiment et se blesse. 730 la recueille, la soigne. Quand il lui rend sa liberté, il glisse un oeil, sur les conseils du vieux loup 173, par la fente grâce à laquelle elle s'est enfuie - et découvre les sensations du dehors. D'après 173, il existerait là des loups libres... À dater de ce jour, 730 ne rêve que d'une chose : la liberté.

    la fuite des loups

    C'est l'histoire d'un loup presque comme les autres. Il avait un pelage doré comme tous les autres loups de l'histoire mais il était très malin.  Tous ces loups étaient élevés dans le magasin d'un docteur. Le pelage de tous ces loups était doré parce qu'il était en or. ... la suite plus tard ! ....

    Amal, 8 ans et demi, fils de libraire

  • Une terrible menace plane sur le toit-jardin comme elle plane sur la planète. Rien ne va plus depuis l'arrivée de nouveaux voisins pas vraiment écolos !
    PAS QUESTION DE RESTER BRAS CROISÉS !
    Pour nos journalistes, Armand, Lili, Violette, Oscar et Charlie, agir est une urgence. « Z'est notre avenir qu'est en zeu ! a dit le petit Charlie. Zi on fait rien, on est morts ! » « Ouaip ! aurait répondu Lili. On ne laissera pas les adultes encore tout saccager. On va défendre nos droits et la planète et on commence par le jardin ! »

    un journal d'enfant

    Cette histoire se passe à Paris dans un immeuble où il y a un jardin sur le toit. Il y a une famille qui vient louer un appartement et ne sont pas écolos, donc ils ne sont pas d'accord pour le jardin sur le toit. Les personnages principaux sont une bande d'enfants qui écrivent un journal pour leur copine qui a demménagé. J'ai aimé parce que l'on apprend des choses intéréssantes sur l'écologie et le journal est amusant.

    Sacha, 10 ans et demi, fils de libraire

  • Peau d'homme

    Hubert, Zanzim

    • Glenat
    • 3 Juin 2020

    Sans contrefaçon, je suis un garçon !

    Dans l'Italie de la Renaissance, Bianca, demoiselle de bonne famille, est en âge de se marier. Ses parents lui trouvent un fiancé à leur goût : Giovanni, un riche marchand, jeune et plaisant. Le mariage semble devoir se dérouler sous les meilleurs auspices même si Bianca ne peut cacher sa déception de devoir épouser un homme dont elle ignore tout. Mais c'était sans connaître le secret détenu et légué par les femmes de sa famille depuis des générations : une « peau d'homme » ! En la revêtant, Bianca devient Lorenzo et bénéficie de tous les attributs d'un jeune homme à la beauté stupéfiante. Elle peut désormais visiter incognito le monde des hommes et apprendre à connaître son fiancé dans son milieu naturel. Mais dans sa peau d'homme, Bianca s'affranchit des limites imposées aux femmes et découvre l'amour et la sexualité.

    La morale de la Renaissance agit alors en miroir de celle de notre siècle et pose plusieurs questions : pourquoi les femmes devraient-elles avoir une sexualité différente de celle des hommes ? Pourquoi leur plaisir et leur liberté devraient-ils faire l'objet de mépris et de coercition ? Comment enfin la morale peut-elle être l'instrument d'une domination à la fois sévère et inconsciente ?

    À travers une fable enlevée et subtile comme une comédie de Billy Wilder, Hubert et Zanzim questionnent avec brio notre rapport au genre et à la sexualité... mais pas que. En mêlant ainsi la religion et le sexe, la morale et l'humour, la noblesse et le franc-parler, Peau d'homme nous invite tant à la libération des moeurs qu'à la quête folle et ardente de l'amour.

  • Danxomè

    Yann Fastier

    1892. Afrique, campagne du Dahomey. Enro^le ? malgre ? lui dans une guerre coloniale ou` il n'a que faire, Alex redoute autant son pe`re, bien de ? cide ? a` "faire de lui un homme" , que les implacables "Amazones" du roi Be ? hanzin, ces guerrie`res dont la fe ? rocite ? n'a d'e ? gal que le courage. C'est pourtant la rencontre de l'une d'elles qui changera son destin et lui permettra enfin d'affronter ses peurs, tandis que re ? sonne le terrible cri de guerre des agoojie.

    Le dernier roman de Yann Fastier

    Dans ce roman historique pour grands ados, l'auteur nous amène au Dahomé (actuel Bénin) pendant la guerre de colonisation française. Le roi Dahoméen était alors défendu par une armée de femmes. Un récit d'émancipation avant tout, où un jeune garçon osera défier son père, et où une jeune fille tournera le dos aux traditions pour parvenir à vivre.

    Amandine

  • Après L'Arbre à pain et Frangipanier, Tiare vient clôturer la fresque animée de la famille Tehana et de sa vie de quartier aux abords de Papeete. Tiare, c'est aussi le prénom de la petite-fille de Materena et Pito qui s'invite de manière inattendue sous leur toit. Un événement impromptu, qui amène dans son sillage de manière tout aussi imprévisible, la rédemption de Pito. De mari macho et père absent, il se révèle un papy aux petits soins et revisite sa place auprès des siens.
    C'est à travers le regard de cet homme "tout neuf" que ce troisième tome achève de décrire une nouvelle tranche de vie de cette famille tahitienne et, avec elle, dessine une certaine Polynésie, croquée avec affection, verve et légèreté. Succès international, la trilogie est maintenant publiée dans près d'une vingtaine de pays. Dans le Pacifique, ce classique de la littérature populaire est étudié dans les classes et les amphithéâtres.

    Troisième volet de la trilogie l'Arbre à pain, Frangipanier...

    Des romans à lire de toute urgence pour être heureux/se ! Ces chroniques du quotidien à Tahiti sont toujours aussi savoureuses, et cette fois les hommes de la famille y prennnent plus de place (Pito, Tamatoa et le cousin Mori...).

    Amandine

  • Deuxième tome d'une trilogie qui dépeint la vie des petites gens à Tahiti, Frangipanier nous fait retrouver son attachante communauté et les liens qui la font vivre : Materena, Pito et leurs enfants qui ont grandi ainsi que tous les membres de leur quartier, cousins, cousines et taties. Toujours dans la fraîcheur et la gaieté qui traversent L'Arbre à pain, Leilani, la fille de Materena, y manifeste ses élans d'émancipation, pour elle comme pour sa mère, face aux pesanteurs de la société tahitienne.
    Abordée avec la drôlerie, la sensibilité et le style rythmé par les accents d'un parler vrai, cette réalité se laisse déguster dans un cocktail qui a fait le succès du roman précédent et n'a rien perdu de sa saveur. Notamment édité en Hollande, en Angleterre, aux Etats-Unis, au Canada, en Italie, en Espagne, en Norvège, en Finlande et au Brésil, Frangipanier a été finaliste au Grand prix littéraire de New South Wales-Australie en 2005 et du Prix Orange en 2006.

    Un air de Pacifique (2)

    Dans ces chroniques du quotidien dans les quartiers populaires de Tahiti, on suit Materena, femme au caractère bien trempé (car lorsqu’on est une femme il faut être forte pour s’en sortir), pour des aventures ordinaires, comme la naissance d’un enfant, la recherche d’un travail (de bonne), les complications avec son tane (lire « son conjoint » – le récit étant émaillé de vocabulaire haïtien)… Une lecture savoureuse, tendre, drôle et dépaysante : un réel plaisir en ces temps moroses ! (Ce deuxième volet d’une trilogie, après L’Arbre à pain, peut se lire indépendamment).

    Amandine

  • L'Arbre à pain, c'est une plongée dans le quotidien d'une famille polynésienne drôle, attachante et haute en couleurs. Au fil des aventures rocambolesques mais ô combien réalistes de ces personnages aux prises avec des problématiques personnelles mais universelles, c'est un tableau de la Polynésie de la « Belle époque » truculent et nostalgique que nous dépeint Célestine Hitiura Vaite. Ce premier tome de la trilogie de l'Arbre à pain, best-seller international, est à l'image du reste de la saga : pétillant, émouvant et enthousiasmant.

    Un air du Pacifique

    Dans ces chroniques du quotidien dans les quartiers populaires de Tahiti, on suit Materena, femme au caractère bien trempé (car lorsqu’on est une femme il faut être forte pour s’en sortir), pour des aventures ordinaires, comme le changement du lino de la cuisine (récupéré chez une cousine avant que les autres cousines n'arrivent...!), l'attente de la demande en mariage du tane (lire « du conjoint » – le récit étant émaillé de vocabulaire haïtien)… Une lecture savoureuse, tendre, drôle et dépaysante : un réel plaisir en ces temps moroses ! (Ce premier volet d’une trilogie, avant Frangipanier, peut se lire indépendamment).

    Amandine

  • Un garçon nommé Noël

    Matt Haig

    • Helium
    • 5 Octobre 2016

    La Véritable histoire (de Noël) d'un garçon au destin extraordinaire... Une histoire qui prouve qu'il faut croire en l'impossible. Par l'auteur de Humains ! Si vous êtes de ceux persuadés que certaines choses ne sont pas possibles, autant refermer ce livre tout de suite. Il n'est pas pour vous. Car ce livre est plein de choses impossibles. Vous êtes toujours là ? Bravo. (Les lutins seraient fiers de vous.) Alors, commençons...

  • Ourse, Ours et Ourson vivent dans une grotte, sombre et étroite, mais confortable. Un jour, Ourse aperçoit de drôles de maisons : des maisons d'humains, grandes, lumineuses et pleines de trésors. De retour chez elle, elle trouve sa grotte lugubre, froide, et austère, et raconte à Ours les merveilles qu'elle a vues.
    Ours réunit tous leurs amis. Tous doivent rapporter les matériaux et objets éparpillés dans la forêt par des humains. La clairière est vite remplie d'un incroyable bazar : vieux volets, portes usées et fenêtres désuètes, pots de peinture presque vides, planches, briques, meubles incomplets et tout un fatras d'objets. Tous se mettent au travail, pour créer la maison parfaite pour Ourse. Une si bonne idée ?

    Un petit pas vers la sobriété

    On adore toujours les albums d'Emilie Vast, pour la grande poésie de ses dessins. Mais avec La maison de l'ourse, l'autrice va plus loin et nous offre un superbe album sur une thématique rarement abordée. Le matérialisme, l'accumulation sont ici critiqués, tout en finesse et en douceur, par le biais de cette ourse, éblouie par les maisons des humains, et qui souhaite elle aussi avoir : avoir une maison avec des étagères, avoir des choses précieuses sur ces étagères... On ne vous dira pas la fin, si ce n'est que pour le bonheur de tous, ourse retrouve la simplicité de son espèce. Un bel album à glisser entre toutes les mains, dès 3 ans.

    Amandine

  • L'enfant découvre dans ce joli coffret bibliothèque 6 imagiers sur des thématiques qui lui sont proches.
    Les couleurs -Les transports -La chambre de bébé -les animaux de la ferme -Les fruits - Les bébés animaux.

  • P'Tit Trois, Eddie, Min et Julie ne pourraient pas être plus différents, et en même temps plus amis. Ils partagent un catalogue de vente par correspondance, trois dollars à dépenser et un grand désir de découvrir le monde. Et quand, au lieu du revolver qu'ils ont commandé arrive une vieille montre qui ne fonctionne même pas, les quatre n'hésitent pas une seconde et partent vers Chicago pour récupérer leur revolver. Au cours de leur voyage, ils rencontreront des tricheurs professionnels, des flics véreux, des méchants qui semblent gentils et des gentils qui ne le sont pas du tout... un crime non résolu et beaucoup, beaucoup d'argent...

  • Ces liens qui nous unissent.

    Ils sont cinq. Il y a Titouan qui ne sort plus de sa chambre... Alix qui rêve de théâtre... Luce, restée inconsolable depuis la mort de son mari... Gabrielle, trop éprise de liberté pour s'attacher à quiconque... Armand, en?n, qui a construit son existence entière autour de sa ?lle... Cinq personnages en quête de sens, cinq destins dont les ?ls vont s'entrelacer irrésistiblement.

  • Camille est née sans bras. Avant son déménagement cela ne posait de problème à personne mais dans ce nouveau collège, le regard des autres ne la quitte plus. C'est vrai qu'elle est impressionnante avec sa bouche et ses pieds d'une rare dextérité. Quand ils la voient nager comme un poisson, ses camarades n'en croient pas leurs yeux. Enfin, acceptée, l'enthousiasme de Camille l'anguille va gagner Halis, cet élève que l'on chahute à cause de son poids. Une magnifique réécriture de «Murène» par Valentine Goby qui traite du handicap et de la différence avec humour et intelligence.

  • Chicago, 1959. Charlie Rizzo, qui vient de perdre sa mère, doit emménager avec son père aveugle. Pour le jeune garçon, l'histoire est limpide : Matt Rizzo a perdu la vue à la suite d'un accident de chasse, comme il le lui a toujours raconté. Mais le jour où un policier sonne à leur porte, Matt choisit de révéler à son fils la partie immergée de son passé, et la véritable raison de sa cécité : un vol à main armé qu'il a commis des années plus tôt, alors qu'il fréquentait la mafia de Chicago...

    Roman graphique en noir et blanc à la puissance expressive sans pareille, tiré de faits réels, L'Accident de chasse est une ode bouleversante à la rédemption et aux pouvoirs sans limites de la littérature.

  • Monsieur Maladroit, Asticot et les joyeux personnages de Richard Scarry se sont réunis dans ce grand imagier sur la ville, la maison, les fruits et légumes, les bateaux.
    Grand ? Que dis-je ! Cet imagier géant ! immense ! énorme ! colossal ! GIGANTESQUE !

  • La dernière abeille

    Bren Macdibble

    • Helium
    • 19 Août 2020

    Dans une société post-famine où les abeilles ont disparu, la jeune Pivoine rêve de faire partie des enfants sélectionnés pour polliniser les fleurs à la main. Un roman percutant, qui fait réfléchir sur la protection de l'environnement et l'importance des insectes pollinisateurs pour la survie de l'humanité.

  • Cet imagier à la débordante richesse graphique invite à reconnaître les chiffres, les couleurs, les formes, nommer les contraires ou les différentes parties du corps au moyen de pop-ups et de flaps.

    Sur chaque double-page, une surprise : un papillon qui s'envole, un arc-en-ciel qui se déploie ou un bébé qui gigote. Que d'explorations vivantes pour les tout-petits !

    L'enfant soulève les rabats, actionne les pop-ups et c'est lui qui, tout seul comme un grand, fait d'inoubliables découvertes !

  • Des livres pour jouer, apprendre et éveiller la conscience des petits à ce qu'ils mangent.

  • La peluche Petit-Singe passe de page en page et rend visite à ses amis, l'éléphant, le serpent, l'ours blanc, l'autruche, la pieuvre :
    Mais où va-t-il ?
    Il va faire un gros câlin à son papa et à sa maman !
    Un livre-tissu animé, silhouetté (= forme originale du livre), avec une peluche à promener et à accrocher sur chaque page.
    Une exploration de la savane, une quête, des éléments à manipuler... pour un livre-tissu d'éveil complet !

  • Tout est vert, tout est vie, dans la forêt du paresseux.
    Les oiseaux piaillent, les félins se lovent à l'ombre des palmes, les fourmiliers aspirent des insectes comme avec une paille.
    Et le paresseux - le vois-tu ? - se balance tendrement dans les feuilles. Soudain, un bruit métallique résonne de l'extrémité de la forêt. Le cri d'un toucan fend le ciel. Mais le paresseux - le vois-tu ? - continue sa sieste... » Un pop-up spectaculaire et émouvant qui nous fait découvrir la splendeur de la forêt amazonienne, les ravages de la déforestation et éveille les enfants - et les plus grands - à la conscience écologique.
    Le livre s'ouvre sur le foisonnement de la faune et la flore confondues. L'histoire nous conte, dans un texte vibrant qui s'adresse directement au lecteur, à travers le personnage du paresseux présent sur chaque double page, les dangers qui planent sur cet animal... Tandis que les machines détruisent son habitat, qui se vide de façon semble-t-il inexorable, le paresseux ne bouge pas... jusqu'au dernier moment.
    À la fin, le lecteur pourra actionner une petite tirette qui fait surgir de petites pousses, et renaître l'espoir.

  • Un petit format pour une jolie histoire pleine de poésie, qui s'adresse aussi bien aux grands enfants qu'aux tout-petits. De page en page, la neige recouvre une petite noisette oubliée par un écureuil un peu trop pressé tandis que d'autres animaux se promènent dans le jardin. Le lecteur admire ainsi les origamis tout en finesse d'une petite souris, d'une mésange, de trois corbeaux et d'un chat. Puis le printemps revient...

  • Souriceau n'en revient pas, il a raté la Fête du fromage de Berne, à un jour près. Ne peutil revenir en arrière ? Il s'interroge sur la notion de temps. Comment remonter le temps ?
    Voilà le défi qu'il tente de relever, avec l'aide d'un ami horloger, et les précieuses notes d'un certain Albert Einstein. Après bien des tentatives pour se construire une machine à remonter le temps, Souriceau arrive dans le passé. Mais il s'est trompé dans ses calculs, et le voilà contemporain d'Albert Einstein. Celui-ci va l'aider à voyager à travers la notion de temps.

    Dans cette 4ème aventure, Torben Kuhlmann initie Souriceau et les lecteurs à la notion de la relativité du temps, il entremêle présent et passé dans de magnifiques illustrations et une histoire riche en enseignements, qui met les plus importantes théories scientifiques à portée de tous.

    Coup de coeur de Sacha 10 ans

    C'est l'histoire d'une souris qui voyage dans le temps. En effet, elle arriva quand la grande fête du fromage etait terminée. Elle eu donc l'idée de faire une machine à remonter dans le temps. Mais la souris se trompe dans ses calculs et se retrouve à l'époque d'Einstein.   Moi ça m'a bien plu car il y a de la mécanique.

    Sacha fils de libraire

empty