Alain Roman

  • - Biographie aux nombreuses iconographies en couleurs - L'un des deux premiers titres d'une nouvelle collection consacrée aux célèbres personnages de Saint-Malo - Alain Roman est l'auteur de La Saga des Surcouf. Mythes et réalités et Robert Surcouf et ses frères (Ed. Cristel) tous deux primés par l?Académie de Marine

  • Après avoir rétabli la paix dans son royaume, Henri IV encourage marins et négociants français à partir à la conquête du Nouveau Monde. Pendant que Champlain explore le Canada, c'est l'Amazonie qui attire le protestant Daniel de la Touche de la Ravardière, décidé à créer une France Equinoxiale.

    En 1604 débute enfin son rêve : il s'élance de Cancale sur les mers à la découverte de ces terres exotiques. Il faudra plusieurs téméraires expéditions pour que les Bretons parviennent à coloniser et convertir les peuples de la belle île de Maranhao. Que d'aventures! Tribus cannibales, végétation étonnante, maladies, charme des Indiennes, rébellions des Sauvages, caprices du soutien royal français... Mais il faudra aussi combattre les véritables ennemis : les farouches Portugais et Espagnols dont les ambitions vont changer le cours de l'Histoire...

    Un captivant roman historique pour retracer cette grande épopée qui fera naître la ville brésilienne de Sao Luis do Maranhao, peuplée aujourd'hui de près d'un million d'habitant.

  • Michelet opposait Saint-Malo, la ville des corsaires, à Nantes, celle des négriers.
    Cette image, simpliste et flatteuse, avait de quoi satisfaire l'historiographie malouine, plus soucieuse de célébration que de précision. La réalité est pourtant incontournable : en cent cinquante ans, Saint-Malo a vu partir environ 250 expéditions de traite qui ont assuré le transport de près de 80 000 captifs africains.
    Cette réalité situe la patrie de Surcouf à la cinquième place des ports négriers français et la véritable question qui se pose à l'historien c'est justement de savoir pourquoi ce rang est si modeste.
    Et peut-on accepter ce jugement de Roger Vercel, fin connaisseur de l'âme malouine, qui affirmait dès 1948 : " Saint-Malo a vendu du bois d'ébène, avec le seul regret de n'en point vendre davantage " ?
    Une expédition négrière est une opération longue, complexe et coûteuse. S'appuyant sur une documentation abondante et, en grande partie inédite. Alain Roman en décrit les rouages. Avec lui nous rencontrons les armateurs qui rassemblent le capital et achètent les cargaisons nécessaires dans l'Europe entière.
    Au pied des remparts de la ville nous suivons les préparatifs : recrutement des équipages et des capitaines, aménagement des navires, embarquement des marchandises. Nous accompagnons le capitaine Ohier de Grandpré sur les côtes d'Afrique où il achète ses captifs avant de leur faire traverser l'Atlantique.
    Un pan inconnu de l'histoire de Saint-Malo est enfin dévoilé. Qui a participé au commerce négrier ? Ce trafic pouvait-il rapporter gros ? Pouvait-on être à la fois corsaire et négrier ? Quelle fut la position des Malouins dans le débat sur l'abolition de l'esclavage et la suppression de la traite ? Voici quelques questions, parmi d'autres, auxquelles l'auteur apporte des réponses dans un livre que Jean Delumeau, professeur au Collège de France, qualifie de " solide et vrai ".

  • La saga des surcouf

    Alain Roman

    • Cristel
    • 20 Juin 2006

    Qui ne se souvient de Robert Surcouf, le corsaire, célèbre pour ses exploits prodigieux ? Mais, avant lui, il y eut trois générations de formidables capitaines et armateurs dont n'avaient encore jamais parlé les biographes. Héroïques en temps de guerre, ils furent aussi de redoutables hommes et femmes d'affaires dans la pêche et la traite négrière. Entre mythes et réalités, l'historien Alain Roman raconte leurs exceptionnelles aventures et corrige les légendes.

  • Devenu le meilleur spécialiste du corsaire, Alain Roman présente la biographie la plus complète jamais publiée sur Surcouf. Il révèle comment le héros fut aussi un puissant armateur puis un riche propriétaire. Une vie dense illustrée par 65 documents dont la plupart sont inédits.

  • Il y a 50 ans, en 1967, les Trois Villes (Saint-Servan, Paramé, Saint-Malo) fusionnaient pour former le grand Saint-Malo que nous connaissons aujourd?hui.Avec son regard d?historien et de géographe, Alain Roman opère un retour vers le passé, au temps où Paramé était un petit bourg rural, Saint-Servan un simple faubourg et Saint-Malo déjà une cité. En traversant les époques : l?Ancien Régime, la Restauration, la vie sous l?Occupation, l?essor de l?économie balnéaire, l?auteur retrace, documents à l?appui, l?identité de ces trois communes, chacune marquée par des personnalités, des lieux emblématiques, des faits divers et des anecdotes.L?urbanisme, l?emploi, la santé, la culture les appelaient à s?allier malgré leurs différences et la profonde animosité qui opposait Malouins et Servannais notamment sur les aménagements portuaires. Le drame de la Seconde Guerre mondiale et la reconstruction favorisèrent des rapprochements et une solidarité qui aboutirent à la fusion des Trois Villes en une collectivité unique qui fêtera ses noces d?or à l?automne 2017.

  • Les activités maritimes des Malouins ont été intenses et variées : commerce vers l'océan Indien et l'Asie, traite négrière vers l'Afrique, sans oublier la course qui fera la fortune de certains armateurs.

  • Rarement un marin fut aussi étonnant que le Malouin Ohier de Grandpré, qui s'exclama : "Mes ennemis savent que je suis breton, et qu'à ce titre l'honneur m'est plus cher que la vie". Oui, un homme étonnant, ancien négrier, géographe, inventeur, écrivain, agent secret...

  • L'industrie bancaire, qui emploie environ 350 000 personnes en France, est sous pression : exigences de la clientèle, progrès technologique et concurrence des acteurs de la FinTech, encadrement réglementaire... Au-delà de la transformation digitale, c'est tout le modèle économique qui est en jeu : l'organisation et sa réactivité, les sources de rentabilité, l'impact sur le réseau d'agences, les effectifs, les compétences, la relation client.
    Dans cette nouvelle édition entièrement mise à jour (tous les chapitres sont retouchés), les auteurs exposent les défis à relever, les transformations que l'on peut attendre de la banque de demain, et proposent des actions concrètes pour préparer et gérer ces changements profonds (organisation, efficacité opérationnelle, technologie, management des RH). Ils illustrent le propos de cas réels et d'avis d'experts du secteur (DG, consultants).


  • bienvenue au centre d'etudes lunlunatiques de la base du ricochet ! ceci est ton carnet de bord.
    si tu es en cycle 3 ou dans le début des années collège, le voyage t'aidera à bien maîtriser la notion de genre, cela en visitant, une à une, toutes les manières de former le masculin et le féminin en français.

  • Serge Bilé et Daniel Sainte-Rose ont accompli un véritable travail de mémoire.
    Ils ont recueilli les témoignages de vieux Martiniquais, qui disent l'esclavage tel que leurs grands parents et arrière-grands-parents l'ont directement vécu et le leur ont, eux-mêmes, raconté, dans leur enfance. Alain Roman y ajoute l'éclairage de l'historien et nous permet de replacer ces témoignages, uniques et précieux, dans un contexte que nous ignorons trop souvent. Ce livre et son DVD forment ainsi un magnifique outil pédagogique au service de la mémoire et de la connaissance.
    Ils apportent une pierre indispensable à la compréhension de cette tragédie.

  • Nos flibustier vont toujours par deux.
    Le premier livre oú, de sa plus belle plume, un auteur raconte un tas d'histoires à rire ou à pleurer et ouvre des mondes imaginaires à explorer. le second est un cahier oú, avec les mêmes personnages et leurs drôles d'aventures, on va pouvoir s'essayer à toutes sortes de jeux pour mieux maîtriser la langue française.


  • tout ! évidemment tout tout tout sur le sexe des mots et les moeurs lunaires.


  • UNE plaquette de ses dessins et poèmes en tchèque, Neilustrace, que leur envoie de Prague leur ami surréaliste Roman Erben ? Il n'en fallait pas plus pour que Nicole Espagnol et Alain Joubert élaborent un nouveau jeu surréaliste : la traduction OPTIQUE. «Te dire exactement comment nous pratiquâmes est impossible ; sans doute chacun de nous devait-il proposer un mot, un membre de phrase, une image que l'autre s'appropriait pour en modifier le sens, et réciproquement, jusqu'à ce que l'accord se fasse et que le poème optique de langue française prenne finalement forme à notre convenance. Nicole et moi éprouvâmes un grand plaisir à cet exercice, lequel nous permit de pouvoir enfin lire ce qui, dès lors, s'exprimait dans ta plaquette, à ton insu bien entendu ! »

  • L'industrie bancaire, qui emploie plus de 370 000 personnes en France, est sous pression : exigences de la clientèle, progrès technologique et concurrence des acteurs de la FinTech, encadrement réglementaire... Au-delà de la transformation digitale, c'est tout le modèle économique qui est en jeu : l'organisation et sa réactivité, les sources de rentabilité, l'impact sur le réseau d'agences, les effectifs, les compétences, la relation client.
    Dans cet ouvrage prospectif et méthodologique, l'auteur esquisse les défis à relever, les transformations qu'on peut attendre de la banque de demain, et propose des actions concrètes pour préparer et gérer ces changements profonds (organisation, efficacité opérationnelle, technologie, management des RH). Il illustre son propos de cas réels et d'avis d'experts du secteur (DG, consultants).
    />

  • Tous deux férus d'histoire aéronautique, les auteurs ont fréquenté les jets militaires au plus près, l'un comme reporter, l'autre comme pilote de chasse, avec en commun la passion de la photographie et du témoignage.
    Parce qu'ils ont longuement côtoyé les aviateurs de l'armée de l'Air, partageant directement ou indirectement leur entraînement quotidien comme leurs aventures les plus saisissantes, Alain Crosnier et Philippe Roman nous livrent un regard exclusif sur plus de cinquante années d'aviation de combat en France. Du Vampire, qui entre en service en 1948, au Rafale, concentré de nouvelles technologies et remarquable appareil multimission, l'armée de l'Air aura vécu une profonde évolution, passant des chasseurs américains aux premiers appareils de construction française, pour se concentrer aujourd'hui sur le redoutable Mirage 2000.
    Si les machines ont évolué, la passion du vol et de la mission accomplie est restée intacte chez les équipages et les mécaniciens des escadrons de combat. Ces pages d'histoire, les diverses unités de chasse et de bombardement les ont écrites sur les bases aériennes françaises, mais aussi sur les théâtres d'opération les plus éloignés, en Afrique, au Moyen-Orient, ou même récemment en Asie centrale.
    Le récit, illustré de témoignages des pilotes et des navigateurs qui ont volé sur ces appareils, est associé à de nombreuses photos inédites qui plongent le lecteur au coeur de l'action aérienne. Tout à la fois référence historique et recueil iconographique exclusif, cet ouvrage s'adresse, au-delà des passionnés d'aéronautique militaire, à tous ceux qui portent un regard admiratif sur un avion de combat en vol.
    Les conquérants du ciel et leurs montures dopées au kérosène redessinent ainsi sous nos yeux une épopée soulignée de traînées de condensation gravées dans l'azur.

empty