Tanguy Habrand

  • En prenant pour objet le livre au temps du confinement, cet essai tente d'appréhender le fonctionnement de l'industrie du livre à l'arrêt. Contrairement à ce que l'on pourrait penser en effet, la chaîne du livre n'est pas tombée en léthargie. La chaîne du livre s'est adaptée au confinement. Ses terrains d'élection ont été le théâtre d'une activité intense : auteurs, éditeurs, imprimeurs, distributeurs, diffuseurs, libraires, bibliothécaires et lecteurs ont été à l'origine de stratégies de survie, constructives ou désespérées, et d'un grand nombre de discours sur le livre et les métiers du livre.
    C'est à ce jeu d'interactions et aux conflits de valeurs qui en découlent que se consacre Tanguy Habrand, considérant que la crise du Covid-19 a joué, dans les activités du monde social, le rôle d'analyseur. Qu'il s'agisse du caractère essentiel du livre et de ses implications, de la vente en ligne, de l'édition numérique, de la surproduction éditoriale, de la place de l'édition indépendante ou encore de l'aide publique au secteur, les acteurs placés en état d'urgence ont été conduits par la force des choses à exacerber leurs positions, à faire face à leurs propres contradictions et, ce faisant, à se dévoiler.

  • A l'origine du Prix fixe du livre en Belgique, Histoire d'un combat, le sentiment que le prix fixe du livre est une question dont on a tout dit et son contraire.
    Tant et si bien qu'il a semblé particulièrement opportun de faire le point sur un dossier mineur et technique en apparence, mais idéologiquement lourd. L'essai de Tanguy Habrand s'attache à identifier les causes de l'absence d'un prix fixe du livre en Belgique, démarche qui prend appui sur l'émergence et la mise en place de la loi Lang. Par-delà l'exemple belge, il interroge la pratique du discount appliqué au livre et le conflit entre deux visions de la culture : une culture soumise aux règles du marché pour les uns, une culture à protéger pour les autres.
    Tiraillé entre ces deux pôles, le livre est-il, en définitive, un produit " comme " ou " pas comme " les autres ? Comme l'écrit Hubert Nyssen dans son avant-propos, " Il est donc utile, en abordant le livre de Tanguy Habrand, de voir que la défense du prix dit fixe est une manière de prendre position dans un conflit plus vaste. Celui qui oppose au totalitarisme marchand, dont l'énergie nucléaire se nomme profit, la volonté de sauvegarder la connaissance, la pensée et la création dans un monde où elles n'ont d'autre prix que celui des choses sans prix.
    "

  • Depuis l'Histoire du livre et de l'imprimerie en Belgique publiée dans l'entre-deux guerres par le Musée du Livre, aucun ouvrage de synthèse n'avait remis en perspective les grandes tendances de l'édition en Wallonie et à Bruxelles. L'ouvrage de Pascal Durand et Tanguy Habrand vient combler cette lacune en renouvelant la vision d'un territoire peu exploré par les historiens modernes du livre.
    De l'apparition du livre imprimé jusqu'aux processus de concentration du xxie siècle, en passant par la contrefaçon et les industries de la bande dessinée, l'ouvrage procure un tableau très structuré et vivant du paysage de l'édition belge d'expression française.

empty