• La plupart des personnages désignés de nos jours comme martyrs chrétiens, en Gaule et dans le reste de l´Empire romain, sont connus grâce à plusieurs lieux de culte de grande renommée depuis le début du Moyen Âge. Leurs souffrances ont été évoquées par des auteurs le plus souvent à la fin de l´Antiquité. Or, les récits ne sont pas un gage d´exactitude historique. Légendaires à défaut d´être de véritables outils d´histoire, ces récits sont quelquefois teintés de merveilleux et d´invraisemblances. Ce livre permet de connaître les véritables personnalités des martyrs chrétiens de la Gaule romaine.

  • L'administration de la Gaule par Rome dura environ 600 ans, depuis les premières conquêtes romaines (en Provence à la fin du IIe siècle avant J.-C.) jusqu'aux grandes victoires de Clovis sur les dernières légions (seconde moitié du Ve siècle de notre ère). Le sujet est ici traité sous la forme d'un dictionnaire amoureux abondamment illustré : A pour « Auguste », B pour « Bains et établissement thermaux », C pour « Croyances religieuses »... jusqu'à Z pour « Zones rurales ». Chaque entrée porte sur un aspect de la vie quotidienne, une personnalité ou un temps fort de l'histoire. Ainsi, vous retrouverez Lyon, Arles, Reims, Vienne, Autun, de même que les personnalités incontournables, Vercingétorix, Jules César, Auguste, Claude, saint Martin. Mais cet ouvrage s'efforce de ne pas renvoyer aux clichés et images d'Épinal tant et tant ressassés pour vous faire découvrir des sites ou des facettes de l'époque gallo-romaine parfois méconnus.

  • La sélection des 100 dates incontournables qui ont marqué l'histoire de Lyon de sa fondation à nos jours.

  • Hors des sentiers battus, Adrien Bostmambrum nous propose de découvrir des curiosités architecturales, des aspects insolites de monuments incontournables ou des pans méconnus de l'histoire grenobloise. Il évoque également des personnages parfois tombés dans l'oubli, dont témoignent pourtant des noms de rues ou des constructions honorifiques. Au fil des pages, vous découvrirez les secrets des rues grenobloises et retrouverez des traces insoupçonnées d'événements que la mémoire a parfois oubliés.

  • L'histoire gallo-romaine. Et si pour une fois, nous faisions travailler notre imaginaire en réinventant dans leur époque bénie ces sites désolés ? C'est ce que ce guide s'applique à proposer, redonner vie aux ruines qui s'offrent, décharnées et amputées de leur fonctionnalité, dans les paysages de la région Rhône-Alpes.
    Devenons Lucius Munatius Plancus et créons Lugdunum, nommons nous Cybèle ou Livie et laissons-nous vénérer dans leurs lieux de culte. Et si nos ancêtres étaient des Campanii au 1er siècle après J.-C. ? Alors baladons-nous en Rhône-Alpes, marchons dans leurs pas et construisons à nouveau ce que le temps et l'Homme n'ont pas pu, ni su conserver dans leur état d'origine. Empruntons les voies romaines, respirons les atmosphères de ces lieux originels, approprions-nous l'idée de ce retour vers une civilisation inventive et glorieuse qu'Adrien Bostmambrun a su parfaitement décrypter.
    De Lyon à Aix-les-Bains, de Vienne à Die en passant par Moingt et sans oublier Anse, Alba-la-Romaine et Grenoble, prenez le temps de découvrir à nouveau vos racines.

  • Les Valseuses l'avait déjà montré : le cinéma français des trente dernières années, après avoir longtemps cultivé l'image du «héros» et du «jeune premier», fait prévaloir la verve anticonformiste, et souvent peu catholique, du loubard, du pervers sexuel, du révolutionnaire dans son sens le plus global. Loin des Gabin, Gérard Philippe, Charles Denner, Alain Delon et autres Lino Ventura en leur temps, Gérard Depardieu, Patrick Dewaere, Richard Bohringer, Bernard-Pierre Donnadieu, Philippe Léotard, Guy Marchand et de nombreux autres imposent, entre 1980 et 1990, un style pour le moins inhabituel.
    Durant la décennie 70, dans le sillage de Mai 68, des acteurs français amenés à briller s'étaient érigés en véritables «antihéros» au milieu des éternels séducteurs...

  • Imposante et riche cité gallo-romaine connue sous le nom de Lugdunum, Lyon revendique encore aujourd'hui le statut de « capitale des trois Gaules » acquis à cette époque. La redécouverte du Lyon antique est liée à l'histoire religieuse, notamment à celle du martyre des chrétiens en 177 et à la volonté de faire resurgir les traces d'une ère de prospérité. Hormis le théâtre et l'odéon, lesquels resplendissent durant les festivités estivales des Nuits de Fourvière, la cité, inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1998, propose aux visiteurs et aux curieux un patrimoine romain encore trop peu connu : les ruines d'un amphithéâtre, des thermes, de grands tombeaux et des vestiges d'aqueducs visibles au coeur de la ville mais aussi alentour.


    Avec l'alphabet pour fil d'Ariane, cet ouvrage revient sur l'histoire de la ville romaine à travers sa toponymie, ses monuments à découvrir ou à redécouvrir, sans oublier les personnages emblématiques qui lui sont associés, le tout illustré de photographies pour mieux appuyer les propos de l'auteur.

empty