• Formidable modestie et l'extraordinaire pudeur des fils de la classe ouvrière. La modestie et la pudeur n'excluent pas la force des convictions. Christian Larose est un homme de combat et les combats qu'il a menés ont contribué à construire l'histoire de la CGT, car il a tout donné à la CGT.
    Sa vie se confond avec le combat syndical. Dans ce livre, il raconte les moments forts d'un parcours accidenté, mais aussi les moments de tendresse et de joie, les moments d'amitié. " L'amitié chez nous est une règle partagée ", précise-t-il, donnant ainsi ses lettres de noblesse à la culture ouvrière, une culture du partage et de la solidarité. On retiendra de ce livre les moments d'histoire, les moments de vie personnelle, les rencontres.
    L'histoire que nous raconte Christian Larose, ce n'est pas simplement son histoire, ni l'histoire de la CGT, c'est aussi l'histoire d'une France fière de ses usines et qui n'accepte pas de les voir disparaître.

  • Juillet 2000.
    Cellatex. Givet. Ardennes. Cent cinquante-trois ouvriers et ouvrières occupent leur entreprise où sont entreposés 56 000 litres d'acide sulfurique, 90 tonnes de soude forte, 46 tonnes de sulfure de carbone. Classée type 4, " risque Seveso ", l'usine est une véritable bombe au milieu de la ville. Spoliés, humiliés par des groupes industriels sans foi ni loi, les 153 se réfugient dans leur usine comme dans un bunker pour y mener une lutte sans merci contre l'abandon et l'indifférence.
    Le dos au mur, oubliés de tous au fond de la pointe ardennaise déchirée par la désindustrialisation, ils menacent de tout faire sauter. Le 17 juillet, ils passent à l'action et font couler l'acide. Militant syndical expérimenté, Christian Larose nous livre ici son carnet de bord et nous fait revivre, jour après jour, la dureté et la brutalité de ce conflit qu'il a vécu de l'intérieur. Traçant le portrait des Cellatex, il nous fait partager leurs incertitudes et leur détermination, leurs angoisses et leurs aspirations.
    Il nous fait assister en ligne directe aux négociations avec la ministre du travail, Martine Aubry. Il nous livre aussi ses impressions, ses certitudes et ses doutes. Abondamment documenté, ce livre est le récit chaleureux d'une désespérance qui conduit à la lutte et la solidarité. Il va sans dire que la lutte des Cellatex s'inscrit pleinement dans l'histoire d'un mouvement ouvrier où le combat pour la dignité et pour le droit à l'existence, est une constante.
    Ce livre est l'histoire d'une révolte ouvrière qui sent le souffre mais qui a l'odeur de l'avenir.

  • Journaliste financier, Luc alimente les rubriques économiques de certains périodiques. En réalité, derrière cette façade se cache un Officier de Renseignements spécialisé dans les opérations extérieures délicates. Veuf depuis quelques années, il s'étourdit dans cette seconde activité et accomplit ses missions avec brio. Il délaisse parfois son bureau parisien pour venir se ressourcer dans sa résidence du Sud Ouest. C'est là que son destin va croiser celui de Sophie, jeune et jolie informaticienne. Elle va peu à peu découvrir sa double identité et sera même entraînée dans une de ses aventures. La nouvelle recrue saura se montrer à la hauteur de l'enjeu. Luc réussit certains exploits grâce à une arme secrète. Ira-t-il jusqu'à la dévoiler à sa nouvelle compagne ? Un roman plein d'humour et d'aventures, des voyages mais aussi des chapitres consacrés aux Landes qui marquent l'attachement de l'auteur à cette région.

empty